« A la mémoire de l’ouvrier mort au chantier »*

vIMG_20170403_182309_edit

 

17760064_10208278917241093_5070995049422485272_n17799080_10208278917961111_1557715786055248063_n17523093_10212871432805740_1384678220204512064_n17634616_10212871433005745_5990482829188589901_n

 Une soixantaine de personnes a répondu « présent » pour inaugurer la local de campagne de La France Insoumise (FI) à Amiens (10, rue Léon Blum), ce vendredi 7 avril.

C’est une belle réussite en ce soir de congés scolaires, certains camarades étant déjà sur la route des vacances de printemps.

Des têtes connues, bien entendu, militants associatifs, syndicalistes, responsables de plusieurs groupes d’appui à JLM2017, jeunes camarades d’Ensemble!, mais aussi des visages que l’on découvrait pour la première fois avec grand plaisir !

Après quelques prises de paroles, de Cédric Maisse, candidat FI dans cette circonscription ; de Bernard Sinoquet au nom du Parti de Gauche de la Somme (PG 80), qui a dédié ce local à la mémoire de l’employé* mort sur le chantier d’Amazon dans cette même circonscription (cliquez ici) – cette enseigne dont on attend qu’elle paye son dû en matière de participation fiscale redistributive – ; de Didier Cardon, au nom de la Nouvelle Gauche Socialiste (NGS) de la Somme, qui a rappelé cette belle phrase d’Albert Camus « le monde ne sera sauvé, s’il peut l’être, que par des insoumis ! » ou encore de Bernard Vincent, Vincent Bawedin et Christophe Hertout, invitant à prendre part aux prochains rendez-vous (venue de la Caravane Au Tour du Peuple à Etouvie le 18 avril, meeting de Jean-Luc Mélenchon à Lille la semaine prochaine avec départ en cars d’Amiens, élections législatives à la suite de la séquence présidentielle pleine de souffle…), un pot a été offert et les discussions s’en sont suivies.

Ce local est « la Maison des Insoumis ». Il permet d’œuvrer activement à la campagne dans cette dernière ligne droite. Ainsi, tracts, affiches, programmes, matériel y seront disponibles, une permanence étant assurée par des militants (les volontaires sont bienvenus, de même que les dons : un appel à souscription a été lancé pour ce que nous souhaitons être une ruche de militants).

On lâche rien !

 * Anthony Deserra (28 ans)