lignes (3)

Le PG de la Somme (PG 80), soutien et acteur de La France Insoumise (LFI), dénonce la fermeture annoncée par SNCF Réseau de la ligne ferroviaire Abbeville  (80) / Le Tréport (76) à partir de mai 2018. Avec, à terme, l’éventualité que Le Tréport ne soit plus du tout relié au réseau SNCF, puisqu’existe la menace identique pour la ligne Beauvais (60) / Abancourt (60) / Le Tréport (76) ! - voir carte -.

C’est une fois de plus une logique (sic) comptable qui prévaut, faisant fi de la réalité quotidienne d’un territoire qui n’avait pas besoin d’un nouveau coup dur : le Vimeu.

Les responsables de cette décision inacceptable sont ceux qui se sont bien gardés d’inscrire la continuité de ce tronçon dans le Contrat de plan Etat-Région 2015-2020. On se souvient qu’à cette époque, c’est le Parti Socialiste (PS) qui était à la tête de l’Etat et de la Région…

Alors qu’en matière de transports et de voies de communication, la majorité élue à la Région Hauts-de-France (Xavier Bertrand et al.) et à l’Assemblée Nationale (LREM), concentre ses efforts (et ceux du contribuable…) sur le « tout routier », il est à déplorer, à l’heure de la COP 23 et tandis que le développement durable doit être l’axe central des choix politiques, que soit ainsi négligé (le terme est faible) le rail !

Par ailleurs, c’est une fois de plus un territoire et une population touchés par la crise qui se voient pénalisés par cette décision. La ligne Abbeville / Le Tréport permet à de nombreux élèves scolarisés, et à des salariés du Vimeu des rotations quotidiennes puisqu’au-delà de relier les deux villes citées, elle les connecte à de nombreuses communes du Vimeu, les mettant en synergie avec le bassin de Vie.

Qui plus est, elle est pour de nombreuses personnes modestes un moyen d’évasion régulier vers le littoral, pour des journées ou week-end à la mer, souvent seules fenêtres de lumière pour un ressourcement rendu de plus en plus nécessaire dans ce monde où règne un ordo libéralisme étouffant toujours davantage de monde.

La ligne Abbeville – Le Tréport doit rester : nous agirons en ce sens et nous appelons les usagers à se mobiliser massivement ! Nous prônons une concertation et des initiatives de terrain, notamment avec les Groupes d’Actions LFI du secteur concerné. On lâchera rien !

Source image : d'après FR3 Hauts-de-France