0 (2)1123831-dites-chalut-intro-signed

Grâce à l’amendement porté par l’eurodéputé insoumis Younous Omarjee (qui sera candidat à sa réélection l’an prochain*), majoritairement voté au parlement européen (Cliquez ici) il y a 4 mois, l’interdiction de la pêche électrique a remporté une première victoire prometteuse.

Mais le combat n’est pas terminé ! Il faut maintenant transformer l’essai, comme l’explique l’association Bloom, et ce au niveau des autres institutions européennes…

"La France", précise encore Bloom, "doit convaincre les autres Etats de suivre sa position…" Mais pour le moment, les services diplomatiques hexagonaux n’ont rien fait pour gagner ce combat européen ! L’association Bloom incite donc, très justement, à rappeler sans attendre au Président de la République Emmanuel Macron que pour nous tous : " l’avenir de notre bien commun, des pêcheurs traditionnels et de nos économies régionales compte plus que les lobbies de la pêche industrielle ! "

Agissez avec Bloom et découvrez la pétition et la Bande Dessinée dédiée à ce combat : en cliquant ici

On lâche rien !