IMG_20180623_151025

Le PG Somme vous transmet un premier bilan de la réunion nationale des délégués du CNRR tenue hier à Paris, à laquelle il a pris part :

" Plus de 200 délégués de comités locaux du CNRR sont venus de toute la France, ce samedi 23 juin, afin de se retrouver à la Bourse du Travail à Paris.

Fort d’une quarantaine de groupes sur tout le territoire, le CNRR poursuit son offensive en permettant à tous les syndicats de combat et les mouvements et citoyens en lutte pour le mouvement ouvrier d’échanger et d’élaborer les conditions fructueuses de la riposte face au pouvoir Macron/Philippe 1er.

De la Résistance, dont nous n’avons pas à rougir tant les conditions de sa mise en place furent difficiles (médias autistes et/ou désinformant, divisions orchestrées par « les obligés » du pouvoir, etc…), le temps de la reconquête est venu ! Telles sont les conclusions offensives, suite à plus de 30 interventions de grandes qualité et lucidité : (voir photos ci-dessous) ainsi Louis Boyard, Président de l’UNL (Union nationale lycéenne), dans une brillante intervention sur les dangers de ParcourSup, très ovationnée !

Isabelle Chauvin, militante de La France Insoumise (LFI) à Vitrolles, dans les Bouches-du-Rhône, responsable des luttes, revenait sur celles, nombreuses, qui sont en cours, dont le porté à connaissance demeure étonnamment difficile ce qui est paradoxal tant leur existence est, malheureusement et justement, exponentielle et ce dans tous les domaines ! Les luttes sont nombreuses et réelles et parfois même couronnées de succès dès lors que le rapport de force daigne être engagé ! L’exemple de la mobilisation unitaire réussie (grève illimitée, grève de la faim, soutien des cheminots au personnel hospitalier…) pour l’Hôpital psychiatrique du Rouvray (Seine-Maritime) le montre : cliquez ici

Valérie Goléo, militante et coresponsable d’un Groupe d’Action LFI à Issoire (Puy-de-Dôme), illustrait la même question concernant l’Auvergne ; situation propre à tout l’hexagone.

L’exhaustivité est difficile et nous n’oublions pas les interventions de camarades cheminots FO et CGT, de militants du POI, d’un agriculteur du Maine-et-Loire, de retraités, d’étudiant(e)s, de médecins et tant d’autres…

Un texte, proposé par la Délégation Permanente, a été adopté à l’unanimité… par une « standing ovation ». Il sera diffusé très prochainement, et nous rappelons que les informations sur les activités du CNRR sont disponibles sur son site national (cliquez ici) et dans l’hebdomadaire Informations Ouvrières.

Rendez-vous à l’automne de tous les militants du CNRR et de leurs soutiens pour la reconquête…

La Somme était venue en force avec 9 camarades (Caroline, Nadia, Najouah, Charles, Christopher, Éric, Francis T., Pierre et Vincent)

Après cette journée militante vivifiante, les quelques 250 délégués sont tous repartis le sourire aux lèvres et la détermination chevillée au corps.

On se retrouve demain, lundi 25 à 18h30 (Amiens, salle Dewailly : cliquez ici) et… on lâche rien ! "

 

 

IMG_20180623_143200IMG_20180623_144842

IMG_20180623_141022IMG_20180623_151015